Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > POUR ELLES spécial congrès 2013 n°3 > THEME 4 Interventions en plénière

THEME 4 Interventions en plénière

lundi 18 mars 2013  Enregistrer au format PDF


Valoriser la collégialité des sections départementales

Certaines parties de nos amendements ont été repris mais nous revenons sur 2 points non intégrés.


1- L’observatoire de la parité
mis en place depuis 2 congrès (6 ans) sans réel effet dans la FSU.
Nous demandons que soit intégré dans le texte : un bilan annuel des travaux de l’observatoire au CDFN sur la féminisation des instances, des textes, la répartition des décharges, etc.


2- La valorisation de la collégialité des SD

Vous avez un POUR Elles dans vos pochettes. Dans la partie « La parité n’est pas une maladie sexuellement transmissible », les tableaux réalisés par Nina, avec l’aide de Philippe et Eliane de l’orga - Fsu, montrent que :
- le taux de présence des femmes dans la profession et dans les syndicats ne présentent aucune faiblesse
- 40 % de femmes sont présentes dans les structures collégiales SD
- 17 % seulement de femmes dans les secrétariats départementaux à une tête au total seules 25 % de femmes sont secrétaires départementales.

La demande de mixité n’est pas un supplément d’âme, l’histoire de la place des femmes dans les organisations nous montre que la parité ne se met pas en place naturellement. La FSU se doit de mettre en place les moyens d’analyser la situation et les effets de genre dans le travail syndical afin de réaliser la parité dans de bonnes conditions dans ses instances.

La FSU, à tous les niveaux, doit inciter les femmes à prendre des responsabilités dans un souci de démocratie et d’égalité et de juste représentation de ses syndiqué-es.

Pour cela la FSU doit valoriser les SD qui pratiquent la collégialité avec des femmes, et donner des moyens supplémentaires, par exemple : au niveau des décharges (voir le graphique très déséquilibré du POUR Elles spécial congrès) au niveau financier lors de prise en charge de frais de garde.

C’est un choix politique, dans le respect de nos mandats affichés depuis plusieurs congrès, d’atteindre une représentation équilibrée F/H. Il faut donc s’en donner les moyens.

La FSU y gagnera, tant dans l’image qu’elle renverra que dans le brassage d’idées et la dynamique de propositions venant d’horizons divers. En augmentant la part des femmes militantes, c’est tout le militantisme de la FSU qui en serait développé et amélioré.

Marie-Caroline Guérin

Nous venons d’en débattre, la FSU est une fédération syndicale de transformation sociale. Nous ne voulons pas des adaptations à la marge de cette société, nous voulons la changer.

Nous avons aussi montré hier, de façon éclatante, par le vote du zoom femmes, que nous voulons que les femmes aient enfin, dans cette société, la place qui devrait leur revenir.
Pourtant, quand on voit ces travées, quand on observe les intervenant-es, on constate que la FSU elle même est loin de montrer une image conforme à ses aspirations.

Les textes de congrès s’accumulent, la réalité change peu. On pourrait bien sûr dire que nous sommes dépendants- dépendantes de la société dans laquelle nous vivons. Que les femmes sont happées par la sphère privée, qu’elles ne parviennent pas à dégager du temps. Mais notre syndicalisme peut-il attendre une nouvelle société pour changer. Et pourra-t-il changer la société s’il ne change pas lui-même ? Avançons enfin plutôt que faire des journées d’étude.

La parité nous devons nous l’imposer. Les femmes ne sont pas moins capables. Il faut casser l’image, renverser le miroir.
Rendre la parité obligatoire c’est possible comme nous le montre les militantes et militants du SNPESPJJ et du SNUTEFI, c’est nécessaire aussi pour redonner la confiance aux femmes.

Mettons nos actes en adéquation avec nos discours, faisons de notre fédération ce que nous voulons qu’elle soit.
C’est le sens de l’amendement déposé par l’Ecole Emancipée que le SNUTEFI et le SNPESPJJ soutiennent.


Elisabeth Hervouet


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU