Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > N°504 - Du 14 au 18 janvier - 2013 > Mutuelle du Ministère de la Justice : mise au point FSU.

Mutuelle du Ministère de la Justice : mise au point FSU.

mercredi 23 janvier 2013  Enregistrer au format PDF


La Mutuelle du Ministère de la justice (MMJ) a fortement mis en cause une représentante de la FSU dans un communiqué de son bureau national paru en décembre 2012.

La représentante de la FSU a simplement relevé dans un groupe de travail de la Mutualité de la Fonction Publique (MFP), que la MMJ n’était pas présente à cette réunion, tout comme elle refusait d’être présente dans les réunions du Conseil National d’Action Sociale (CNAS) du Ministère de la Justice.

Notre représentante a indiqué lors de ce groupe de travail que le Conseil d’Administration de la MMJ allait soumettre prochainement à ses adhérents une option de sortie de la MMJ de la Mutualité Fonction Publique. Les faibles informations délivrées actuellement par la MMJ sur son avenir laisse entrevoir effectivement une volonté de regroupement avec un institut de prévoyance, n’appartenant pas à la mutualité française, et à but lucratif.

S’il devait en être ainsi, il est à craindre que la MMJ ne présente plus les garanties du référencement de 2009 et prenne un gros risque en vue du prochain référencement de 2016 sur lequel les organisations syndicales donneront leur avis.

Cette réunion a été retranscrite dans un compte rendu qui a suscité la réaction écrite de la MMJ et l’annonce de son départ d’un groupe de travail.

La FSU dénonce cette mise en cause publique d’une de ses représentantes par la mutuelle de Ministère de la Justice dans son communiqué de décembre 2012. Elle s’interroge sur les motifs d’une réaction aussi virulente à son encontre.

La FSU n’a fait que rappeler ses revendications dans le seul objectif de garantir une protection sociale complémentaire de qualité pour les personnels, notamment en s’assurant du caractère mutualiste de celle-ci. C’est pour cela qu ’elle a défendu la MMJ lors du précédent référencement en 2009, grâce auquel cette dernière perçoit aujourd’hui des subventions annuelles via le Conseil Nationale d’Action Sociale ministériel.

Dans l’intérêt des personnels, la FSU ne se laissera pas intimider. Face aux défis de demain pour l’avenir de la protection sociale complémentaire, tout comme dans le cadre de l’utilisation de fonds publics, il est du devoir de la FSU d’obtenir de la MMJ la transparence suffisante sur ses projets.


Communiqué de presse FSU du 15 janvier 2013


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU