Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > N°501 - Du 1er au 28 septembre - 2012 > La FSU à la conférence environnementale

La FSU à la conférence environnementale

lundi 1er octobre 2012  Enregistrer au format PDF

MAIS QUEL PARCOURS !


C’est après avoir envoyé plusieurs courriers successifs aux ministres de l’écologie « successifs » du gouvernement Ayrault, après avoir appelé le cabinet de Monsieur Sapin et Madame Lebranchu, en rappelant notre volonté de participer aux débats que nous avons enfin réussi à être invité à la table ronde « Gouvernance » uniquement et pour une seule personne.

Nous aurions souhaité participer à toutes les tables rondes et plus particulièrement à celle de la biodiversité où la FSU (et le SNE) avait vraiment des orientations, des problématiques, des organisations à proposer et à défendre.

Nous étions par ailleurs invités à la table ronde au titre du collège du gouvernement (FSU et UNSA). Jean-Luc Ciulkiewicz du SNE a pu participer comme suppléant.

Au moment de cette conférence environnementale voulue comme un moment important, alors que le ministère reste autiste au changement d’orientation en matière de dialogue social et de politiques, on peut se demander à quoi tout cela rime ! Mais après le discours du Président Hollande, le cap est donné.

Le Président a fait plusieurs annonces :

- arrêt des gaz de Schistes

- arrêt de Fessenheim pour 2016 et accompagnement des emplois jusque là

- création de l’agence de la biodiversité pour 2013

- plan ambitieux de rénovation thermique

- Instauration d’une fiscalité écologique (les ministres recevront une feuille de route et une lettre de cadrage du développement durable dès la semaine prochaine).

Dans les mesures immédiates

- soutien de la proposition BROTTES sur la précarité énergétique avec une tarification progressive des tarifs de l’électricité et du gaz

- sur les transports : objectif à 10 ans d’une consommation de 2l/100 km pour les véhicules, c’est un cap donné pour les chercheurs et les industriels de l’automobile.

- Soutien de la filière énergie renouvelable : Solaire et éolien (création des parcs éoliens du Tréport et de Noirmoutier)

- interdiction d’épandage aérien (mais avec un dispositif de dérogation)

- sur la santé : interdiction du Bisphénol (un peu léger....)

- Sur la fiscalité écologique : hausse de TGAP sur les polluants atmosphériques

- plan de soutien à la filière automobile avec augmentation du malus pour 2013 et seuil rabaissé de 5gr de CO2/km.

- RSE, vers une distinction entre entreprise cotée et non cotée (recommandation du Conseil d’État)

Le travail des commissions

Sur le rendu général : dynamique, intéressant, des pistes, des blocages, des banalités, des vérités.

Mais c’était sans compter la dernière présentation de la table ronde « Gouvernance », qui ne tient absolument pas compte de tout ce qui s’est dit pendant les 2 demi-journées de travail. La directrice de cabinet adjointe de Mme Batho, Madame Lebranchu et Monsieur Sapin ne semblaient pas très satisfaits non plus.

Les débats ont montré sur la sur la question de la « Gouvernance » comment les régions essayent de tirer la couverture à elles, les services de l’Etat n’étant plus en capacité de réagir, suite à la RGPP ; Les associations réclament de l’argent pour le travail qu’elles font et le MEDEF applique les lois Grenelle sur le RSE (…), mais veut des simplifications de procédures.

L’agence de la biodiversité aurait tout autant pu être traitée par la table ronde "gouvernance". En effet, elle pose un grand nombre de questions dans ce domaine : Pour faire quoi ? Avec quels objectifs d’amélioration ? Toujours à moyens constants pour l’Etat ? Et donc en dépouillant quels services ? Sous quelle tutelle ? Avec quelle articulation avec DDT, DREAL, établissements publics, préfets, collectivités ? Une récente étude du Conseil d’Etat nous dit que la création de ce type d’agences relève de la question de la cohérence d’ensemble de l’action de l’Etat. Alors ?

Nous attendons maintenant la feuille de route précise du gouvernement. La FSU continuera de demander à participer aux discussions qui s’ouvriraient sur les questions autre que celle de la « gouvernance ».


Compte-rendu FSU


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU