Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2009-2010 > N°450 - Du 9 au 13 novembre - 2009 > Initiative FSU-Solidaires, le point au 28 octobre

Initiative FSU-Solidaires, le point au 28 octobre

lundi 16 novembre 2009  Enregistrer au format PDF


Les « rencontres sur l’environnement » auront bien lieu le mercredi 2 décembre au CEDIAS 5, rue Las Cases, à Paris dans le 7eme arrondissement (Métro Solférino )
Intitulé proposé : « Le syndicalisme au défi de la crise écologique. »
Le 4 pages de présentation est en cours de réalisation

Les propositions de déroulé sont les suivantes

Matin 

9h30-10h00

accueil des participants

10h00

Ouverture des rencontres (deux intervenants des deux organisations)


10h15

Réchauffement climatique : quels scénarios pour demain ? Intervention d’Hervé LeTreut chercheur climatologue membre du GIEC (sous réserve de son accord)

11h-12h30

table ronde n°1 Enjeux de Copenhague, quelles alternatives face à l fécologie de marché ?
Le réchauffement climatique dû aux émissions de gaz à effet de serre n’est plus contesté et l’urgence à y répondre est largement reconnue. Les pays développés sont les principaux responsables de cette situation dont les conséquences touchent en premier lieu les pays en développement et les populations les plus précaires. Or dans le cadre des politiques néolibérales, la crise climatique est surtout vue comme une opportunité économique
pour une nouvelle croissance, « verte », et pour le développement de la finance carbone. La Conférence de Copenhague doit mettre en place un protocole pour faire suite à celui de Kyoto : devront être définis et répartis entre les différents pays à la fois les plafonds d’émissions à ne pas dépasser, les modes de régulation et de financement.
Comment concilier objectifs écologiques et exigences de solidarité et de justice sociale ? La finance carbone peut-elle être une solution ? Quelles sont les alternatives à la marchandisation du climat, des forêts, des terres ? Quelle fiscalité écologique globale ? Quelle est la politique de l fUnion européenne ?

Reste à discuter du nombre d’intervenants et de l’animation, A priori pas d’intervenant extérieur prévu, 3/4H d’interventions (3 intervenants) puis 3/4H d’échanges de débat,


12h30 -14h pause repas


Après midi

14h30-16h00

table ronde n°2 Syndicalisme et enjeux environnementaux :
Le mouvement syndical s fest ancré dans la revendication du « partage des fruits de la croissance ». La crise écologique oblige pourtant à interroger le sens du mot « croissance » et à promouvoir un autre mode de développement. Comment combiner justice sociale et impératifs écologiques ? Comment stimuler une industrie, une agriculture, des transports, des bâtiments, des énergies durables ? Face à la crise économique, dans leur déclaration commune de janvier 2009, toutes les organisations syndicales françaises, dont la FSU et Solidaires, portent la revendication d’une relance économique en particulier par la consommation des ménages. N fy a-t-il pas une contradiction avec la nécessité de rompre avec la logique productiviste ? Comment la dépasser ?
Pour cette table ronde nous avions prévu un intervenant extérieur au syndicalisme et sollicité Jean Gadrey mais celui ci n’est pas disponible,
Plusieurs noms sont proposés :
- Genneviève Azam, animatrice du groupe Écologie-Société au conseil scientifique d’ATTAC
- Pierre Radane président de l’ADEME de 98 à 2003, Expert dans les politiques énergétiques face au changement climatique
- Patrick Viveret, conseiller à la Cour des comptes, auteur d’ouvrages et rapports tels que "Reconsidérer la Richesse"
Nous consultons dans la FSU et Solidaires pour savoir qui on sollicite.

16h15 Déclaration de clôture

conclusion "politique" sous forme de deux interventions une pour la FSU et l’autre pour Solidaires reprenant les raisons de l’initiative et le bilan de la journée.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU